La promenade du Paillon, un espace vert à Nice

Les fontaines de la promenade du paillon
La promenade du Paillon est ouverte au public depuis environ un mois et demi et je m’y suis déjà baladée de nombreuses fois à toute heure de la journée. Elle est ouverte jusqu’à 21h le soir (23h l’été), ce qui facilite grandement les balades nocturnes et j’avoue que j’en suis tombée amoureuse. C’est vraiment ce qu’il manquait … continuez le voyage »

Le marché niçois de Libération

Les fleurs au marché de Libération

J’ai toujours aimé les marchés mais c’est en vivant à Londres que je me suis mise à les adorer au point de parcourir de belles petites distances en métro pour passer quelques heures dans mes préférés. Depuis que je vis à Nice, je me suis mise en tête de retrouver un marché qui me plaise autant … continuez le voyage »

L’île Saint-Honorat au large de Cannes

Monastère de l'île St Honorat
Ce que j’aime le plus à Cannes, c’est m’éloigner des grandes artères commerçantes pour trouver des coins de nature plus calmes. Les îles de Lérins font parties de ces endroits paradisiaques dont je n’ai jamais envie de partir. Depuis le port de Cannes, la traversée en bateau dure 15 minutes pour aller sur … continuez le voyage »

Visite souterraine de Nice dans la crypte archéologique

Meurtrières dans la crypte archéologiqueÀ part la vieille ville et le château qui domine la Prom’, il n’y a plus beaucoup de traces de ce qu’était Nice avant; on ne se rend pas compte que la ville était fortifiée il y a quelques siècles. Et c’est là que la visite de la crypte archéologique prend tout son sens; elle m’a appris plein de choses sur l’histoire de ma … continuez le voyage »

L’île de Spinalonga en Crète

Vue depuis l'île de Spinalonga

L’île de Spinalonga est connue pour avoir été une léproserie de 1903 à 1957. Un morceau de rue a été reconstitué permettant d’imaginer la léproserie à l’époque où des centaines de personnes y vivaient. Pendant les premières années, la vie était très rude sur cette île de près de 9 hectares; les lépreux étaient contraints de se soigner tous seuls et ils étaient tributaires de l’extérieur pour la nourriture et … continuez le voyage »